+33(0)3 22 80 60 04 info@h2air-gt.eu
Amiens 29 rue des Trois Cailloux

Auteur/autrice : H2air GT

7 posts

Mirova retient H2air GT pour l’exploitation technique et commerciale de son parc des Useroles (Côte d’Or).

Construit en 2019 et constitué de 8 éoliennes Nordex N117, ce parc embarque des systèmes de caméras innovants destinés à la protection de l’avifaune, dont H2air GT assurera la qualification opérationnelle en coopération avec le constructeur et l’administration.

Cet accord porte le volume éolien confié par Mirova à 63 MW.

Bruno Lafont, directeur exploitation, confie : « Je tiens à remercier chaleureusement l’équipe d’asset management de Mirova qui renouvelle sa confiance dans les services délivrés par H2air GT, et aussi pour la qualité de la relation humaine qui allie l’exigence au respect mutuel. »

La chaîne d’information France 3 Grand Est a accompagné les équipes d’H2air GT, pour un tournage sur le parc éolien Seine Rive Sud, dans l’Aube. Le reportage a été diffusé le dimanche 28 février dans l’émission Courants d’Est.

Le parc éolien Seine Rive Sud est exploité depuis 2012 par H2air GT. A l’occasion du tournage, deux collaborateurs d’H2air GT en charge de l’exploitation du parc ont été interviewés : Susana CALDERON, ingénieure exploitation & maintenance et Olivier KARCHER, chargé d’exploitation senior. A travers ce reportage, ils ont notamment partagé leur expérience et la passion pour leur métier, mais également présenter l’énergie éolienne, ainsi que les spécificités du parc et son exploitation. Ainsi, H2air GT confirme son expérience et son expertise de l’éolien, et réaffirme la plus-value apportée dans l’exploitation de parcs pour compte de tiers.

Situé sur les communes de Payns, Le Pavillon-Sainte-Julie et Savières, près de Troyes dans l’Aube et composé de 16 éoliennes Vestas V90, d’une puissance totale de 32 Mégawatts, le parc Seine Rive Sud produit chaque année 80 000 Mégawattheures, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 32 000 foyers (hors chauffage).

H2air GT assure désormais l’exploitation du nouveau site éolien des Tulipes, dans la Somme, lauréat du 1er appel d’offres éolien. Il est composé de 9 éoliennes Vestas V126 et 1 V117 pour une puissance nominale totale de 36 MW.

Les équipes de H2air GT ont réceptionné les éoliennes, mises en service le 1er février 2021.

Le parc est raccordé au réseau HTB (225 kV) via le poste privé des Tulipes, construit par H2air. Le poste sera exploité par la SICAE de la Somme, en partenariat avec H2air GT.

Nos chargés d’exploitation s’assurent désormais de la conformité de l’ensemble des installations aux obligations réglementaires. Notre équipe fait usage des dernières technologies big data pour assurer un fonctionnement optimal dès le démarrage.

V126 VS V90 

Cette nouvelle génération de machine à la pointe de la technologie est équipée de pales de 62m et de systèmes intelligents de régulation qui permettent d’optimiser la performance. Comparativement à une machine installée il y a encore 5 ans, elles produisent 60% de production en plus dans un gabarit équivalent. Au-delà, cette performance accrue permet de réduire significativement le coût de l’énergie.

Renforçant la capacité de production d’électricité de H2air, ce parc éolien sera une base d’essai pour des systèmes innovants notamment pour la protection de l’avifaune. Cette démarche s’inscrit dans l’engagement pour l’environnement et la transition énergétique du groupe H2air.

Ce nouveau parc porte le volume en gestion technique et commerciale à 230 MW. H2air GT prévoit le doublement de l’activité d’ici 2023, pour s’inscrire dans les objectifs de la PPE.

Les équipes techniques de H2air GT ont suivi aujourd’hui leur recyclage travail en hauteur et sauvetage d’une éolienne, sur le parc éolien du Coquelicot 2.

Encadré par Pierre Launay, expert éolien au sein de l’organisme de formation IFOPSE, les chargés d’exploitation se sont entraînés à gérer les situations d’urgence et à utiliser les différents matériels d’évacuation.

Si la règlementation prévoit une formation continue tous les 2 ans, H2air GT s’impose quant à elle un exercice annuel dans le cadre du programme de formation et de maintien des compétences.

Aujourd’hui, s’achève l’installation du programme PowerPlusTM de Vestas sur les machines du parc Seine Rive Sud. H2air GT a proposé cette optimisation à son client EKZ pour l’amélioration de la performance du site.

Le parc est composé de 16 éoliennes Vestas V90 mises en service fin 2012. Développé et construit par H2air, il est exploité par H2air GT depuis le début.

Le programme PowerPlusTM consiste en des ajouts aérodynamiques sur les pales (Gurney Flaps et générateurs de Vortex) ainsi qu’une amélioration logicielle. Après une période de test engagée en 2018 sur une partie des éoliennes du parc, qui a permis de démontrer un gain de production de +1 à 2%, il a été décidé de déployer le dispositif sur la totalité des machines.

Bruno Lafont, directeur d’exploitation H2air GT, se félicite de cette coopération couronnée de succès entre le turbinier, le client et le gestionnaire technique : « conseiller sur l’optimisation du fonctionnement des installations est une priorité au quotidien de nos chargés d’exploitation ».

H2air GT réalise actuellement avec son partenaire Heliopales des inspections de pales avec des cordistes.
L’été constitue l’occasion de planifier toute une série d’inspections et de maintenances, grâce à un vent plus clément et des conditions de travail extérieures optimales, non seulement pour les techniciens, mais aussi nécessaires pour certains types de travaux.
C’est ainsi qu’ont été programmées tout au long de l’été des inspections sur une grande partie des éoliennes exploitées par H2air GT. Ces inspections de pales sont organisées régulièrement durant la vie d’un parc éolien. Il s’agit de s’assurer du bon état des pales et du bon fonctionnement du système de protection contre la foudre. Des réparations adaptées seront engagées le cas échéant.
L’inspection et l’entretien des pales est critique pour le bon fonctionnement du parc et son maintien dans le temps. La DGPR vient d’ailleurs de modifier la réglementation ICPE et exige dorénavant des exploitants deux inspections annuelles.